Acute Leukemia French Association

Association Loi 1901 fondée en 1998 et composée de cliniciens, de biologistes et d’assistants de recherche clinique, le groupe ALFA (Acute Leukemia French Association) se consacre au traitement des Leucémies Aigues Myéloïdes (LAM) chez l’adulte et aux travaux de recherche menés dans ce domaine.

alfa welcome image

Sous l’impulsion de son Conseil d’Administration (CA) et son Conseil Scientifique (CS), tous deux composés d’investigateurs cliniciens et biologistes, ALFA s’est donné comme objectifs:

  • D’entreprendre et de promouvoir tous types de recherche sur la biologie et le traitement des LAM ;
  • De réunir et de gérer les fonds nécessaires à la conduite de ces recherches ;
  • D’aider les membres de l’association à acquérir de nouvelles compétences ou connaissances dans le domaine des LAM ;
  • De diffuser les connaissances et de promouvoir les actions de formations dans ce domaine ;
  • De favoriser les liens entre les acteurs participant à la prise en charge et au traitement des patients atteints de LAM, ainsi qu’à la recherche biomédicale dans ce domaine : universités, hôpitaux, industriels, associations caritatives, associations de patients ;
  • De contribuer à l’équipement et au fonctionnement des unités de soin et des laboratoires hospitaliers, ainsi que des laboratoires de recherche universitaires ;
  • De favoriser les contacts avec les autres groupes coopératifs et sociétés savantes travaillant dans le domaine.
alfa
			welcome image

Les moyens d’action de l’association sont notamment :

  • L’organisation de réunions scientifiques périodiques ou de réunions de formation ;
  • La conduite de travaux de recherche cliniques ou biologiques ;
  • L’organisation, la promotion et la coordination d’essais thérapeutiques et de protocoles d’investigations cliniques ou biologiques propres ;
  • La participation aux essais thérapeutiques et aux protocoles d’investigations cliniques ou biologiques organisés par d’autres groupes ;
  • L’analyse et la publication des résultats de ces travaux de recherche (articles, mémoires, thèses…) ;
  • La participation aux colloques et réunions scientifiques nationales ou internationales ;
  • L’emploi de personnel pour la conduite des travaux de recherche ou pour l’organisation de réunions scientifiques ou de formation.

Vous trouverez sur ce site :

  • La présentation et le fonctionnement du groupe ALFA ;
  • Les informations sur les membres du groupe ALFA et les essais thérapeutiques conduits par le groupe ;
  • Les contacts et liens vers des sites spécialisés ou utiles dans ce domaine.

Pour les membres du groupe ALFA, un lien avec le site extranet est accessible par l’onglet « accès membre », cette partie contient tous les documents à partager (protocoles de recherche, dates de réunions, comptes rendus de réunions, diaporamas, groupes de travail…).

La coordination
du groupe ALFA est assurée par

1
Le Conseil d’Administration et son bureau,
actuellement composé de
Président
Pr Hervé DOMBRET
(Paris, Hôpital Saint-Louis, AP-HP)
Vice-Président
Pr Claude PREUDHOMME
(Lille, CHRU)
Trésorier
Dr Lauris GASTAUD
(Nice, Centre Antoine Lacassagne)
2
L’Office de Coordination,
animé par
Coordinatrice
Mme Karine CELLI-LEBRAS
(Paris, Hôpital Saint-Louis, AP-HP)
COODINATION MEDICALE
Dr Renaud BUFFET
(Paris, Hôpital Saint-Louis, AP-HP)

Le siège social de l’Association est situé à l’Institut de Recherche Saint-Louis (IRSL), Département de Recherche de l’UFR de Médecine de l’Université de Paris, sur le campus de l’Hôpital Saint-Louis à Paris

Le groupe ALFA s’est par ailleurs doté d’un certain nombre
de structures opérationnelles, telles que :

Une revue centralisée des résultats de cytogénétique conventionnelle, coordonnée par le Dr Christine TERRE (Versailles, Hôpital André Mignot) ;

Un laboratoire centralisé assurant la réalisation des examens de biologie moléculaire non réalisés dans les centres, ainsi que la revue centralisée de l’ensemble des résultats (profils mutationnels somatiques, suivi de la maladie résiduelle moléculaire), coordonné par le Pr Claude PREUDHOMME (Lille, CHRU) ;

Une biobanque centralisée
(Lille, CHRU) ;

Un réseau de laboratoires assurant le suivi de la maladie résiduelle par cytométrie en flux (CMF), coordonné par les Drs Adriana PLESA (Lyon, Hôpital Sud, HCL) et Christophe ROUMIER (Lille, CHRU) ;

Un Data Center et une Unité de Biostatistique indépendante
Prs Sylvie CHEVRET et
Matthieu RESCHE-RIGON ,
(Paris, Hôpital Saint-Louis) ;

Un réseau de laboratoires de recherche translationnelle, animé notamment par le Pr Raphaël ITZYKSON
(Paris, Hôpital Saint-Louis, IRSL)